Comment je suis devenue une femme cougar ?

J’ai la cinquantaine, et j’entretiens des relations amoureuses avec de jeunes hommes : entre 20 et 30 ans de moins que moi. Je suis une vraie cougar, et je l’assume complètement. Je vous raconte mon histoire.

C’est à l’âge de 40 ans que tout a commencé. Après mon divorce, j’ai décidé de faire des rencontres dans le but de tomber sur l’amour. Alors, je me suis inscrite sur un site de rencontre pour faire la connaissance d’une personne qui pourra me satisfaire dans tous les domaines.

Le début de l’aventure

En m’inscrivant, je n’ai pas menti sur mon âge, ce qui fait que j’ai écrit ma véritable date de naissance, et j’ai ajouté une photo de moi, ni trop pudique ni trop sexy. Quand j’ai appuyé sur OK pour valider mon inscription, je m’étais dit que je suis trop vieille pour ces choses-là et que personne ne s’intéresserait à moi. Mais quelques jours après, je suis revenue sur le site, j’étais étonnée, car j’avais reçu une centaine de messages. J’étais encore plus étonnée lorsque j’ai vu que plus de la moitié de mes prétendants avaient entre 20 et 30 ans, il y en avait même des plus jeunes que ça. Je ne comprenais pas ce qui se passe, pourquoi ce succès tellement inattendu, pourquoi ce sont des gamins qui s’intéressent le plus à mon profil et qu’est-ce qu’ils me trouvent ?

Mais j’arrêtais de me poser des questions, et je me suis prise au jeu. J’ai entamé les échanges, et après quelques semaines, j’ai eu une aventure avec un jeune homme de 24 ans du nom de Baptiste. C’était ma première aventure en tant que cougar. Il était violent, jaloux et possessif envers moi. D’ailleurs, il était convaincu que je voyais d’autres hommes. Ça devenait ingérable, les disputes étaient incessantes, et j’ai décidé de mettre un terme à notre relation. Mais cette première expérience ne m’a pas empêché de retenter ma chance avec un autre jeune amant.

Ma nouvelle vie de femme cougar

Et depuis, les jeunes hommes qui sortent avec moi ont presque tous les mêmes traits de caractère. Ce qui me plaît vraiment chez eux, c’est qu’ils se montrent hyperactifs et enthousiastes, la fougue de la jeunesse certainement. Parmi mes amants, il y en a même qui m’a demandé en mariage alors qu’il n’avait que la vingtaine.

Mais après quelques semaines de relation, ils étaient tous possessifs et jaloux. Le problème avec eux, c’est surtout qu’ils manquent de confiance en eux…

Ces articles vous intéresseront aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *